Le Teck

Indonesian Legal : la norme d’un bois responsable

Indonesian Legal : une norme garantissant l’achat d’un bois responsable

De nos jours, les consommateurs ne cultivent plus uniquement des objectifs pratiques et esthétiques pour meubler leur intérieur. Conscients des problématiques liées au développement durable, à la déforestation ou encore aux cultures intensives dans certains pays, ils souhaitent aussi acheter responsable.

Lorsqu’ils s’équipent de mobilier en teck pour la salle de bain estampillé « Indonesian Legal », ils s’appuient sur une valeur sûre – tant en termes de robustesse que d’éthique.

Tous les bois ne se valent pas : privilégier les meubles éco-certifiés pour préserver nos forêts

On estime qu’environ 15 à 30 % du bois vendu dans le monde provient de filières illégales[1] : dans les forêts tropicales d’Amazone, d’Afrique centrale et d’Asie du Sud-Est, de nombreux producteurs abattent sans scrupule les arbres, ignorant totalement les législations environnementales existantes.

Selon un rapport du Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) et d’Interpol, pas moins de 30 procédés parfois très sophistiqués ont été imaginés par les trafiquants pour commercialiser des bois tropicaux en contournant les règles.

Pourquoi faut-il uniquement miser sur les exploitations raisonnées ? Très concrètement, notre planète déjà mal en point à cause de différentes activités humaines (nucléaire, usage des énergies fossiles) doit aussi subir une déforestation importante, qui n’est pas, elle non plus, sans impact sur l’effet de serre.

[1] https://agriculture.gouv.fr/la-reglementation-europeenne-flegt-en-matiere-dimportation-de-bois-indonesien

Le teck acheté en Europe, traçable et issu de forêts gérées de manière responsable

Si la norme « Indonesian Legal » garantit déjà une origine contrôlée du bois, elle permet par ailleurs de s’assurer que les forêts concernées sont gérées de façon écoresponsable, dans une optique durable. En choisissant uniquement des meubles de salles de bain possédant ce logo (qui se présente sous la forme d’une feuille verte), les consommateurs peuvent avoir la certitude de ne pas acheter une essence contribuant à la déforestation sauvage.

En Europe, il existe aussi la norme SVLK : tous les importateurs de teck doivent respecter cet accord avec l’Indonésie pour que la matière brute arrivant sur notre territoire soit toujours d’origine légale.

En quoi consiste la gestion d’une forêt durable ?

La notion de gestion forestière durable date très exactement de 1993 : elle a été définie clairement pendant la conférence menée à Helsinki. Elle fait appel à l’usage du bois de manière à conserver sa « diversité biologique » et à entretenir sa « capacité de régénération ». Plus généralement, elle demande à ce que l’exploitation du bois ne porte préjudice ni à l’environnement, ni aux sociétés, ni aux systèmes économiques locaux, nationaux et / ou internationaux[1].

À titre d’exemple, quand on gère durablement une forêt, on ne récolte pas un volume supérieur à la production. Puis, une fois l’arbre abattu, on favorise toujours la régénération naturelle ou la plantation. En parallèle, les essences génétiquement modifiées ainsi que les substances chimiques jugées dangereuses sont purement et simplement prohibées d’une forêt écoresponsable.

[1] https://www.ecoconso.be/fr/Les-labels-du-bois

Le bois durable, des garanties aussi en termes de méthodes de production et de transformation

Le bois durable, comme le teck, se fabrique à base de matériaux recyclés ou peut être recyclé : il entre totalement dans les enjeux d’une économie circulaire profitable et vertueuse. Sur le plan des méthodes de production, l’acheteur misant sur des normes comme le label « Indonesian Legal » réduit son empreinte écologique, puisqu’il se procure des essences obtenues dans le respect du rythme de vie des arbres et forêts.

Des garanties s’appliquent aussi sur la transformation, qui suit certains standards (séchage, thermostabilisation, étuvage, aboutage, etc.). Seules des personnes qualifiées et correctement rémunérées procèdent à ces étapes, dans le cadre de contrats réglementés par le droit du travail en vigueur dans le pays d’exploitation.

Au final, le teck « Indonesian Legal » présente tous les avantages d’un bois massif naturel et de grande qualité, tout en satisfaisant des objectifs écologiques indispensables à considérer de nos jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *