Aménagement

Rénover votre salle de bain, combien ça coûte ?

rénovation de salle de bain - Bois Langka

Votre devis de rénovation de salle de bain peut varier du tout au tout en fonction de nombreux critères. Pour bien anticiper ce chantier et éviter toute mauvaise surprise, prenez le temps de réfléchir à tous les éléments qui peuvent faire monter ou baisser la facture : voici les principaux dont il faudra se soucier pour rénover votre salle de bain !

Le choix des professionnels qui interviendront

Pour budgétiser une salle de bain, il faut commencer par lister tous ses besoins :

• Création d’une nouvelle pièce ou rénovation de l’existant

• Plomberie déjà aux normes ou à refaire partiellement (voire totalement)

• Choix des installations (douche, baignoire, vasque, lavabo)

• Mise en place ou rénovation de la ventilation

• Remplacement des revêtements et peintures (sols, murs, plafonds)

• Achat de nouveaux meubles

Ensuite, vous saurez logiquement à quel corps de métiers faire appel, selon votre propre configuration. Chaque entreprise, dans le domaine de la rénovation ou de l’aménagement de salle de bain, reste bien évidemment libre de pratiquer ses propres tarifs, aussi bien sur les pièces, les meubles que la main-d’œuvre.

Vous pourrez donc demander plusieurs devis et les comparer entre eux. Attention : ne misez pas systématiquement sur les offres les plus attractives, qui peuvent aussi cacher de mauvaises surprises pour rénover votre salle de bain. Vérifiez toujours que vous travaillez avec un interlocuteur sérieux, disposant de toutes les garanties et proposant des labels valorisants pour votre patrimoine (mobilier de qualité, robinetterie conçue par des marques connues, etc.).

Sols, murs, le tarif des revêtements et de leur pose

Au niveau des sols et murs, les différents types de carrelages affichent des prix très variables. Les carrelages en pierre, gage d’authenticité et de solidité, coûtent logiquement plus cher (granit, marbre, travertin) que la céramique, plus courante (grès de cérame, terre cuite, faïence). De plus, sur de la pierre comme sur de la céramique ou de la mosaïque, les tarifs moyens évoluent selon le niveau de gamme. Un marbre, par exemple, peut être facturé du simple au triple en fonction de son origine et de sa réputation !

Il ne faut pas oublier, non plus, que chaque type de carrelage impose ses contraintes d’installation, qui peuvent peser sur la main-d’œuvre.

Enfin, sur les murs et plafonds, vos choix de peinture impacteront le devis – ce qui ne signifie pas pour autant que vous devez revoir vos ambitions à la baisse. Certes, le prix au litre d’une peinture anti-humidité sera plus élevé, mais ce choix vous évitera de devoir recommencer le travail à cause d’effritements ou de moisissures d’ici quelques années.

Le mobilier : toutes les gammes de prix, mais des résultats foncièrement différents

Sur le marché, vous accédez facilement à toutes les gammes de prix concernant le mobilier de salle de bain, du très abordable pour rénover votre salle de bain au haut de gamme, en passant par des intermédiaires qui peuvent aussi séduire un certain nombre de particuliers.

En toute logique, gardez à l’esprit que vos meubles de salle de bain sont les plus vulnérables de tous : ils restent largement plus exposés à l’humidité que ceux installés dans les chambres et dans le salon, entre autres.

C’est la raison pour laquelle nous recommandons vivement de sublimer cette pièce avec du mobilier en bois massif, en misant sur une essence exotique comme le teck, parfaitement résistante à l’eau. À l’achat, ces produits demandent un effort supplémentaire. Mais ils ne prennent pas une ride année après année, ce qui rend la rénovation durable et profitable, car votre salle d’eau bénéficie finalement d’une élégance unique, grâce à cet ajout d’une touche à la fois naturelle et prestigieuse.

Les imprévus

Pour finir, à chaque fois que l’on se projette sur un chantier de rénovation, il est pertinent de miser sur 10 à 15 % de dépenses supplémentaires pour les imprévus. Dans le meilleur des cas, cela ne vous servira à rien, et vous pourrez utiliser l’argent autrement pour vous faire plaisir.

Ainsi, si beaucoup de caractéristiques vont influer sur le montant de votre rénovation ou création de salle de bain, ne cherchez pas toujours à faire baisser les coûts au détriment de la qualité : dépenser plus aujourd’hui, c’est aussi vous offrir plus de confort demain, et donner plus de valeur à votre maison « après-demain » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *